Japon – Onuma Koen

Publié le

Ok, donc Hakodate jour 2 !

Le programme, c’était de me lever tôt et d’aller me palucher pas très loin, à Onuma Koen.
Y’a eu comme un souci à l’allumage lol

J’ai dormi. Mais alors bien dormi. Dormi de ouf ! Faut dire que j’étais en manque de sommeil depuis presqu’une semaine, avec ce foutu jetlag et mon programme de folie ^^

J’étais bien dans mon pieu, t’as pas idée.
J’étais là, pépère, à me prélasser dans la chaleur de ma couette – à me tâter à me rendormir encore un chouille.
C’était top, pas un bruit dans la piaule. Tout le monde devait dormir… Ou pas !

En fait, tout le monde s’était barré depuis longtemps lol

Par acquis de conscience, je jette un œil sur le téléphone, en espérant qu’il ne soit pas trop tôt – les jours précédents, j’émergeais vers 2h du mat donc bon…
J’ai d’abord cru à un bug, mais non. Il était bien 10:30 !!!

#FAIL

Donc là, c’est la panique.
Tu me diras, osef, je suis en vacances, je peux bien m’autoriser une petite grasse mat…
Mais bon, avec l’hiver qui arrive, les journées passent vite et le ciel n’est pas lumineux très longtemps, il faut donc essayer de profiter un maximum.

Je me lève à l’arrache, je dévale les escaliers pour l’opération toilette / toilettes – je passe devant les agents d’entretien, laisse tomber comme elles hallucinent de me voir débouler partout comme un cinglé ^^

Au final, j’arrive à me démerder pour être à 11h et des poussières à la gare.
Le temps de toper un café et de quoi miamer et j’embarque dans le premier train pour Onuma Koen.

Onuma est surtout populaire pour son parc composé de plusieurs petites îles.
C’est juste à côté de la gare, plutôt pratique et du coup, les touristes s’y retrouvent facilement.

Les touristiques, en cette saison, ce sont surtout des groupes de chinois en voyage organisé.
Alors, ça passe d’un endroit à l’autre à la vitesse de la lumière – en se contentant du best of recommandé par l’agence de voyage.

Je fais le tour du parc vite fait, déjà parce que y’a pas grand chose à voir, mais surtout parce que le touriste chinois et moi, c’est une longue histoire, pleine de ressentiment lol

Et alors j’enchaîne sur le reste du spot.
Pour info, comme Hakodate, Onuma est très calme. Vraiment. Y’a personne dans les rues et beaucoup de magasins sont fermés.
Je sais bien qu’on est hors saison, mais franchement, une ville aussi déserte, c’est flippant !

Bref, perso, l’ambiance pépère, j’adore. J’ai tracé dans toutes les directions, à la recherche de bons spots et je n’ai pas été déçu.

J’ai pu visiter des temples à la cool, je me suis même permis une longue balade en forêt – pendant laquelle j’ai croisé des renards !!! – et j’ai fini la journée dans un parc hallucinant.

Le parcours est composé de 7 spots et s’étend sur une dizaine d’îles, reliées par des ponts de tous les styles. Sérieux, c’est super chouette ! Et complètement désert. Je déconne pas, y’a personne. En même temps, aucune pub n’est faite sur le doss – et, pour le coup, je ne sais pas si ce n’est pas une bonne chose après tout… ^^

Enfin voilà, grosse session tophs (que tu as dû voir passer) jusqu’au coucher du soleil.
La, on se croirait dans un fond d’écran Apple : le ciel rosit légèrement et finit par prendre une teinte violette. C’est chouette :)

La nuit tombe rapidement alors que je me dirige vers la gare pour le retour sur Hakodate.

Pour le chef de gare, c’est la panique. Il m’explique que je dois faire un changement à Onuma pour rentrer ensuite vers Hakodate en train rapide et que c’est compliqué parce que je dois changer de quai et que je ne comprends sûrement pas tout ce qu’il dit…

J’ai beau lui dire que j’ai compris, le pauvre est tellement angoissé qu’il demande à une nana qui fait le même trajet de m’indiquer le chemin…
Ce qu’ils sont avenants ces japonais lol, ils vont finir par ruiner Meetic et Tinder avec leurs conneries ^^

M’enfin, la nana est sympa, elle a vite pigé que je savais où j’allais :)

Bref, arrivé à Onuma, je tombe sur Daniel, un mec de Singapour en vacances.
Il débarque à peine sur Hokkaido, donc on tape la discute pendant la grosse demi-heure de train qui nous sépare de Hakodate.

Super sympa le mec. On a plutôt bien accroché à échanger nos impressions sur les voyages et Hokkaido :)

Arrivé à mon hôtel, j’ai pris une de ces douches bouillantes de ouf, j’ai mangé et je me suis palucher devant Netflix avant de me coucher.

Le lendemain, je partais pour Oshamambe.
Pas question, cette fois, de louper le réveil, donc bon, j’ai pas fait le zinzin (oulah, elle pique celle-là ^^) et je me suis couché tôt.

Je vais enchaîner avec un deuxième post, hein, histoire de pas doubler la tartine…

Photos