Guatemala – Tikal

Publié le

OK, bien arrivé sur Poptún !

J’ai quitté El Remate ce matin, vers 7h et je fais escale ici une journée, le temps de me reposer et de chiller un brin avant de descendre vers Rio Dulce, pour la dernière ligne droite avant le retour en Macronie ^^

Et du repos, j’en ai bien besoin lol

Je t’ai laissé samedi soir je crois, on venait de passer la journée avec Ju et Margot, à se baigner et à chiller à El Remate :)

Je t’ai pas inondé de tophs sur le spot, mais c’était mortel, il a faisait trop beau, trop chaud, c’était le paradis.

L’eau du lac était super claire, transparente, du bonheur ! A la base, tu me connais, je suis pas trop baignade, mais bon, j’étais en train de taper mon post quand les filles sont arrivées et se sont mises en maillot de bain (je rigole pas ^^) pour piquer une tête.

Bon, tu peux te la jouer 5 minutes genre, j’suis occupé etc. Mais, au bout d’un moment, quand faut y aller, faut y aller :)

On a passé un moment dans l’eau, à discuter, à se rafraîchir, en évitant les trucs louches et visqueux qu’on sentait sous nos pieds lol et on s’est terminé sur le ponton, à sécher sous un soleil de plomb et une petite brise des plus rafraîchissantes.

On était bien calé à l’hostel quand on a que la team bidasses venait de se pointer, sans le belge, hein, t’as suivi le doss – il nous restait (pag)Ram(pa)bo et un zombie à natte (le doss se trimballe torse-poil H24, avec une tronche, le mec calcul rien de ce qui se passe, il a l’air brûlé au 4ème degré toute la journée…).

On pensait ne plus avoir affaire à eux, mais bon, quand t’as la poisse… ^^

M’enfin, ils nous ont foutu la paix, on s’en est bien sorti.

D’autant qu’on a fait connaissance avec 2 allemands très cools qui venaient du Belize pour passer le week-end à Tikal.

Ils avaient réservé le tour de Tikal au lever du soleil (faut ajouter un petit billet de 100Q au ticket d’entrée), et devaient donc décoller à 3h30 je crois. La nuit allait donc être courte – les mecs partageaient notre dortoir, on allait forcément être « déranger » le matin, mais bon, notre shuttle passait nous prendre à 5h, on était pas à ça près ^^

Et pour être courte, la nuit à été courte…

On a eu le droit à un orage de folie, avec pluie, vent, la totale !

Quand nos amis allemands sont partis, il pleuvait encore. Quand nous sommes partis, 2 heures après, il pleuvait encore (enfin moins, hein, ça se terminait).

Du coup, le premier truc qu’on s’est dit, c’est que les pauvres n’ont pas dû voir grand chose, le ciel était couvert – j’ai envie de dire « habillé pour l’hiver »… :(

Nous, on a eu plus de chance.

Il faisait sec quand on est arrivés au parc de Tikal (une heure de route, je crois), les rayons de soleil commençaient à se frayer un chemin, à travers les nuages.

Tikal, c’est un peu le bordel, pas de map, des indications très vagues, un joli petit labyrinthe quoi ^^

Du coup, dès le début, on s’est séparé avec filles, chacun essayant d’arriver au temple IV le plus vite (c’est une des seules pyramides sur laquelle on peut grimper – voir vidéo).

J’ai gagné, lol, j’suis arrive le premier !

Bon, Tikal, c’est un peu comme dans tous les gros points d’attraction, toujours en travaux, rénovation, restauration etc.

Donc bon, pour le côté « ruines ancestrales Mayas », faudra repasser – j’avais fait la même remarque, rappelle-toi, à propos du Machu Picchu, trop propre à mon goût.

Mais bon, ça vaut quand même le détour, notamment pour le Mundo Perdido et les Acropoles, les plus chouettes structures du parc, selon moi.

Et puis alors, le parc, c’est aussi une superbe forêt tropicale ! Excellent spot pour marcher, prendre des tophs etc. Surtout avec ce temps, la folie, le soleil s’est mis à taper vers 9h et, avec toute la pluie tombée la veille, laisse tomber, la forêt était grasse, humide, trempée, glissante, un vrai bonheur ! :)

J’ai croisé une famille belge (c’est l’invasion, sérieux ?!!!) pendant ma balade, on est resté à discuter entre deux temples, pendant genre 30 minutes lol

Papa et maman Sauvage (c’est leur nom de famille, cherche pas ^^) et leur 2 filles sont en train de finir un sympathique tour du monde en famille.

On a fait pas mal de pays en commun, on avait de quoi débriefer lol

Et plus tard, dans le bus du retour, c’était drôle parce qu’il y avait un français et un québécois avec qui on a bien discuté aussi.

C’est dingue, à chaque fois que je rencontre des voyageurs, ma liste de destinations à faire grandit ! Va falloir que je trouve le temps et la thune pour faire tout ça – oh et un système de reconnaissance vocale performant, j’ai mal aux doigts, moi, à force de taper mes rapports avec le phone lol

Retour vers 14h à l’hôtel (les filles sont restées plus longtemps sur Tikal), pour chiller et reposer mon vieux corps toit rouillé – sérieux, j’étais cuit, entre la nuit de merde, le réveil hyper tôt et cette balade de 6 heures…

Jai fini la journée à siroter du Crush (Fanta) orange bien frais à l’hostel et j’en ai aussi profité pour passer à la pharmacie.

Ah oui, je t’ai pas dit, mais je me suis fait piqué par une saloperie (insecte, moustique, araignée, aucune idée…) à la cheville et, si c’était douloureux seulement les 2 premiers jours, ça a surtout beaucoup enflé :(

Avec ma modestie naturelle, je me croyais à l’abri de ce genre d’avarie, mais non… ^^

Alors bon, la pharmacie ici, c’est un peu un sketch, mais j’ai fini avec une pommade – qui visiblement soigne également les herpès vaginaux… normal lol, mais le truc semble faire l’affaire :)

Dernière soirée pépère à El Remate, avec les filles. On a bien mangé ma foi, on s’est offert une petite bière bien méritée et dodo.

Ce matin, c’était l’heure des adieux.

Je devais partir tôt pour Poptún (mon étape repos avant Rio Dulce) et les filles restaient encore un peu dans le coin avant de décoller.

Il leur reste un moment avant de devoir gérer leur renouvellement de visa et elles ont un boulot qui les attend à Livingston (sur la côte Caraïbe).

Moi, c’est ma dernière semaine, donc bon, faut que je m’active un peu ^^

Donc voilà, 2 paires de bises plus tard, j’étais sur la route. Bon courage pour la suite les filles, prenez soin de vous, restez solidaires et tout se passera bien !

Poptún, je t’en parle pas, y’a que dalle à faire ici. Juste se reposer, pas cher, profiter du Wi-Fi de l’hôtel et du ventilateur de la piaule :)

J’en profite aussi pour te prévenir, pas de carte postale cette fois !

Visiblement, le courrier au Guatemala, c’est tout un bordel donc bon, m’en veux pas mais j’vais pas claquer de la maille pour des cartes qui n’ont pas 10% de chance d’arriver (comme si elles avaient déjà plus de 10% de chance de partir ^^).

Voilà, jte laisse, je vais taper une sieste, le tumulte de la rue commence à sonner comme une douce berceuse à mon oreille… :)

Photos