Costa Rica – Jaco

Publié le

Ok, alors bien arrivé à Jaco !

On s’est levé tôt hier, avec Rachel et Zac (chacun dans notre hostel) et…
Ah oui, mince, j’ai oublié de te dire que la veille on est sorti pour se prendre une bière (ou ptet 2 d’ailleurs… ^^) avec Max.

On s’est bien marré, on a rencontré ses potes de beuverie, lol et pour le coup, on les a laissé (se) terminer la soirée, parce qu’on était crevés et que le lendemain on se levait tôt :)

Donc voilà, on avait un sacré trajet à faire, parce que, je sais plus si je t’ai dit – attends deux secondes… Si je t’ai dit que c’était galère d’aller vers le sud de la péninsule Nicoya (Montezuma toussa) – mais c’est un peu la foire de partir de Samara.

Les deux options, c’était soit d’aller à Montezuma (prends ton billet pour l’enfer… ^^), soit d’aller directement sur Jaco. Rachel et Zac ont prévu d’aller en Colombie à la fin de la semaine donc bon, peu importe où on irait, ça serait forcément en speed.

Personne, vu les prix de Montezuma et vu que ça me coûterait un aller-retour au lieu d’un aller simple pour Jaco, j’ai vite fait mon choix. Mes compagnons d’aventure ont décidé de me suivre, à la dernière minute.

Donc là, on s’engageait pour un voyage de genre 10 heures lol
Pour te dire, il fallait qu’on repasse par Nicoya, qu’on prenne un bus pour Playa Naranjo, qu’on y tope le ferry pour Puntarenas et, pour finir, prendre un bus jusqu’à Jaco (ouf !).
Le tout, sous le cagnard, mais quasiment sans poireauter, cool :)

Le seul truc, c’est que, quand un trajet devrait se faire en une heure, il se finit par se faire en au moins 1h30 de plus… Il faut que je t’explique : à la base, il y a des bus pour les grandes lignes et des bus qu’on appelle des collectivos (j’ai déjà dû t’en parler quand j’étais en Amérique du Sud ^^). Les bus sont assez directs et les collectivos s’arrêtent régulièrement pour prendre ou déposer des gens.

Ici, les bus fonctionnent comme des collectivos. On s’arrête toutes les 2 minutes pour récupérer des gens ou les déposer (quitte à faire dès détour de ouf pour les déposer chez eux)(tu m’entends hurler intérieurement « Bordel de merde !!! » ou est-ce que je m’améliore en poker face ?! ^^)

Ca part sûrement d’une bonne intention – même si bon, tu ne m’enlèveras pas de la tête que c’est aussi une bonne manière, pour le chauffeur, de s’en mettre plein les poches – mais le problème c’est pour toi qui veut juste faire le trajet d’un point A à un point B et dormir un peu etc. bah c’est mission impossible ! T’as toujours un connard pour te réveiller parce qu’il veut s’asseoir à côté de toi ou descendre…

Oh allez, peu importe la redondance, je le mets quand même : #connard :)

M’enfin, partis à 6h30 le matin, on est arrivés sur Jaco vers 17h.
Dix mètres plus loin, on se fait conseiller un hostel pas cher (et pas loin lol, on était cuits, j’avoue ^^) et on débarque au Mangas Surf House.

Le spot est coolos, de la peinture plein les murs, c’est zen et la petite nana qui nous ouvre est chouette ! Non, ça n’influe en rien sur le choix du spot, je te jure (parce que je te vois venir, hein ^^). Après bon, c’est la nana est en micro short et porte un débardeur trop large sans soutif – genre il fait pas déjà assez chaud comme ça dans le bled !!!! Non sérieux, c’est abusé, imagine toi, j’ai passé la journée à transpirer de ouf dans les bus, j’ai plus une goutte d’eau dans le corps et là, faut qu’une petite minette se pointe pour me faire saigner du nez… Non c’est vraiment pas bien…

Après, tu me connais, je suis gentleman, je me suis présenté convenablement avant de lui demander si je pouvais faire une selfie… devant ses petites fesses – enfin je dis « petites mais en fait je sais pas, j’ai pas regardé… (C’est crédible ça ?!… :) )

Enfin bref, on a posé les sacs et on est allé miamer un truc.
La nana de l’hostel – j’ai oublié son prénom, je devais être distrait quand elle parlait… (Je dois me concentrer très fort pour me souvenir qu’elle devait faire un petit 85B… Oué, je devais être distrait… ^^) – nous a indiqué un bon resto de tacos où ils font une réduction le mardi soir (2 pour le prix d’un avec boisson à volonté).

On s’est donc retrouvé au Taco Joint. Un petit spot bien sympa ou à pu se poser.
Le doss est top, c’est minuscule, t’as l’impression de miamer dans un foodtruck. Une nana et un mec aux platines pour te faire ton tacos (un peu comme dans un Subway).
Perso, j’y connais rien, j’ai donc juste demandé de faire le truc à leur sauce – juste quelque chose de pas trop épicé :)

Soirée tranquille, couché tôt et alors, pour la première fois depuis un bout de temps j’ai dormi ! Mais bien dormi, mec, un truc de ouf !

Tellement bien que j’ai fait grasse mat mec ! Ici, ça veut dire jusqu’à 7h du mat… LOL

Bref, le temps de petit déjeuner (Zac nous a fait des œufs et du café, tip top, le dinner à l’américaine ^^) et on est parti pour un petit trail.
En fait, la veille, au Taco Joint, on est tombé sur une canadienne qui nous a conseillé la randonnée. On a dit Banco :)

Le trail est top ! On est parti sous le cagnard de 9h et sur le chemin, on a croisé Eli (Elias), un québécois, d’origine libanaise, de 67 piges qui est en vacances sur Jaco.
Le mec est très sympa et, malgré son âge, très athlétique !

Au milieu du trail, on s’est séparé. Rachel et Zac d’un côté, Eli et moi de l’autre.
En fait, le trail se divise en deux : ça descend vers playa Hermosa ou ça monte vers l’inconnu. On a préféré l’inconnu :)

Et on a pas été déçus ! Ça monte sévère, tu transpires bien mais la récompense est à la hauteur. T’as une vue imprenable sur les deux plages et sur les montagnes derrière nous. On était seuls sur le spot, encore et toujours, c’était le bonheur !

L’endroit parfait pour un pique-nique, je te jure.
J’ai fait le plein de tophs, de vidéos et de panoramas – je commence d’ailleurs à bien manœuvrer avec le phone. Ça vaut pas un iPhone, on est d’accord, mais je suis content du résultat – j’espère que toi aussi ;)

Sur la descente, au retour, on a croisé un sanglier, des lézards de toutes tailles et une famille de petits singes :)
Je te mets les vidéos à l’occasion, mais pour le coup, il m’aurait fallu un zoom de batard pour te livrer un truc convenable.

Demain, c’est l’heure des adieux, Rachel et Zac doivent remonter sur San Jose pour prendre leur avion. Moi, je continue de longer la côte en direction de Quepos.
Je suis en avance sur le planning, donc je vais pouvoir improviser une fois sur place et, qui sait, ptet continuer vers le Corcovado… :)

Se loger

Manga’s Surf House
Calle las Brisas, Jaco, Costa Rica

Se restaurer

Taco Joint
Calle Central, à 25m à l’ouest de la Farmacy Jaco (à 2 pas de la plage), 61101 Jaco, Costa Rica

Photos