Brésil – Ilha Grande

Publié le

Bien arrivé sur Ilha Grande !

J’ai décollé (en bus) de Rio, hier matin, après un petit déjeuner copieux et des adieux déchirants avec la petite bombasse de la réception – que mon portugais faisait bien rigoler.

J’ai aussi quitté Pierre, Anne, ainsi que la famille du frère de Marie.
Marie, tu sais, la française avec qui j’ai partagé ma chambre le premier soir à l’hostal Misti. Elle était au Brésil pour le baptême de son frère (qui vit à Parati), occasion pour laquelle toute la famille s’était donné rendez-vous. Marie n’avait qu’une semaine et est donc partie avant-hier, mais son second frère (et sa petite famille) restaient encore pour quelques jours ici.

On a miamé au KFC, le soir avec Pierre, et en rentrant, on a squatté le dîner du frère de Marie.

Très sympa, on s’est bien marré, à partager les raisons de notre présence au Brésil. C’était très très chouette et, comme je pars sur Parati d’ici quelques jours, j’aurai ptet l’occasion de les revoir (ils redescendent voir le frangin en fin de semaine).

Voilà, sinon on a partagé une bière avec une danoise sympathique et j’ai rencontré Anne, une québécoise en vacances, avec qui j’ai bien tripé. La nana aime le street art et avait une bubs dans le sac – elle voulait s’essayer au graff. J’espère qu’elle le fera et qu’elle mettra quelques tophs sur Facebook.

Départ le lendemain, donc, avec au programme : un bus pour le terminal, un car pour Angra Dos Reis et un ferry pour Ilha Grande. Quel bonheur de ne passer que 2 heures dans un car !!!
Et encore, au bout d’une heure, je commençais à en avoir marre ^^

Arrivé sur Ilha Grande vers 16:30, en mode soleil couchant.
Quand tu arrives, tu débarques au village d’Abraão (je sais même pas comment ça se prononce…), c’est plutôt cool. C’est tout petit, impossible de s’y perdre, j’ai trouvé mon hostel facilement.

Le temps de poser le sac et de faire connaissance avec Ian, un canadien très sympa et je suis parti découvrir le village. La nuit tombe vraiment rapidement ici, d’autant qu’Abraão est orienté plein est et est entouré de montagnes. Et en plus, on caille légèrement. Je sais bien qu’on est en hiver, mais quand même, à Rio, on pouvait se trimballer en short / tee-shirt sans souci jusque tard dans la nuit. Enfin on est sur une île, un vrai petit paradis, on va pas se plaindre.

J’ai miamé, plutôt copieusement – j’avais zappé le déjeuner et le grignotage dans le bus, ça cale que dalle ! – et je suis rentré faire quelques recherches sur le spot. Bah oui, parce que sur Ilha Grande, t’as des plages tout-par et des trails dans tous les sens.
Je pense rester 3 jours, j’ai donc pas le droit à l’erreur, si je veux bronzer, me tremper, suer et kiffer.

Et pour kiffer, j’ai kiffé !
Ce matin, je le suis levé tôt, genre 7:30. Je suis descendu prendre le petit déjeuner, pépère.
Ian et une brésilienne qui partageait notre chambre (me demandes pas son prénom, j’ai zappé de lui demander… ^^) m’ont rejoins. Ian partait ce matin, elle changeait d’hôtel.

Quant à moi, mon programme était tracé : partir à 8:30 et taper les trails 1, 2 et 3 répertoriés sur la map. D’après la carte, j’en ai pour 12 heures AR. J’allais devoir speeder pour ne pas rentrer dans le noir… Mais en fait, ça a été.

Comme je suis une vraie pipelette, je suis parti du Misti un peu après 9h.
J’ai poussé un peu après le trail numéro 3 et je suis revenu à l’hostel vers 16h.
Bon, je sais que j’ai un bon rythme en marchant, mais comme j’ai galéré à 2-3 endroits – oué, comme un connard, j’avais oublié ma carte et il manque quelques panneaux d’indication sur les parcours… – je pensais mettre plus de temps, mais en fait, j’ai tracé.

J’ai pourtant pris le temps de faire trempette dans le Lagoa Azul – un spot terrible, une mer bleue turquoise, transparente, calme… pfiouuu, la claque ! Et je me suis arrêté à plein d’endroits pour prendre des tophs.

Non, vraiment, super trail, une bonne petite journée.
Demain, je vais essayer d’attaquer le Pico du machin-truc.

Apparemment, la vue d’en haut envoie du lourd.
Le trail est noté comme dangereux (lol, on passe de facile, médium et difficile à « peligro »). Je verrai sur place, si c’est vraiment hard, je ferai demi-tour. Mais bon, un mec de l’hôtel l’a fait de nuit, départ à 2h du mat et a dit que c’était gérable.

Et pour mon troisième jour, c’est paluche sur une des 10 plages les plus belles du monde !
L’occasion de terminer les cartes postales aussi, j’en ai déjà écrit 5, mais il m’en reste un paquet.


Se loger

El Misti (Ilha grande) +++++
Rua Alice Kury da Silva, 8 – Abraão, Angra dos Reis – RJ, 23968-000, Brésil
http://www.elmistitravel.com/

Hakuna Matata (Ilha grande) +++
Rua Getulio Vargas, 354 | Vila do Abraao, Ilha Grande, État de Rio de Janeiro 23968-970, Brésil
http://www.hostelhakunamatatailhagrande.com/

Photos