Chili – Arrivée sur San Pedro de Atacama

Publié le

Ok, bien arrivé sur San Pedro de Atacama.

Je suis parti avant-hier, 16h, de Santiago pour quelques 24 heures de voyages (sa mère !!!) avec un programme cinématographique de qualité lol (Hansel et Gretel, Toy Story 3, Le dernier rempart, Very Bad Trip 3, De l’eau pour les éléphants, Arnaque à la carte et Man of Steel)

Arrivé sur Calama vers 15h hier, je devais avoir un bus pour SPA à 17:16.
Le bus a eu du retard, l’occasion pour moi de faire connaissance avec 2 français. Rencontre express, ils partaient pour le second terminal de bus – ils n’avaient pas réussi à toper un ticket. Avec un peu de chance, je les reverrai sur SPA ^^

Le voyage en bus, parlons-en. De Santiago à Calama, tu traverses le désert.
La première partie s’effectuant en fin d’après-midi, tu prends une claque sur le coucher du soleil, qui disparaît derrière dunes et montagnes. Au loin, les lumières rouge des éoliennes clignotent à intervalles réguliers, c’est cosmique ! Au début, tu crois halluciner, ça ressemble à un essaim de lucioles radioactives en plein milieu du désert ^^

La nuit passe et quand le soleil se lève, c’est un moment Ricoré. C’est beau, mec, t’as pas idée ! Il n’y a que cette route, qui passe entre les montagne, en ligne droite. Sur les côtes, c’est brut de pommes : le montagnes au loin sont rouges, marron ; ici tout est sec, tout est sauvage (libre continent sans grillage…), les plaines, les dunes sont recouverte de sable ocre, marron et blanc (du sel ?). Pour te faire une idée, c’est comme si on avait balancé un énorme sachet de Nescafé Cappuccino – tu sais, ceux avec tout dedans, le café, le sucre, le lait en poudre etc. – sur cette région du Chili !

Et puis alors, il n’y a rien. Rien à perte de vue, si ce n’est cette route et les camions que tu dépasses. Et puis d’un coup, comme ça, au milieu de nulle part, tu passes devant une énorme usine à la Steamboy, ça fume de partout, ça s’active. Pour qui, pour quoi, aucune idée, mais le tout a des airs de base d’expérimentation extra-terrestre – et le spot est idéal – oui, je sais, je pars toujours un peu en couille quand mes souvenirs d’adolescence remontent, mais sérieux, on aurait pu tourner un épisode de X-Files ici !!

De Calama à SPA, c’est encore plus désert – si si, ça se peut.
Là, fini les câbles électriques sui te gâchent la vue, depuis ta fenêtre à l’étage du bus. T’as une chambre avec vue – quoi, t’aimes pas Henri Salvador ??! – et tu kiffes ta race.
Ya rien d’autre que rien à l’horizon. La pampa s’étale sur des kilomètres, c’est Mars autour de toi. La terre est rouge ici, jusque sur les volcans que tu aperçois au loin (pas si loin en fait ^^). Du coup, le contraste de couleur te pète à la gueule : le ciel se dégrade du jaune au bleu derrière toi, avec le coucher de soleil et devant, le bleu du ciel reste pur. Les volcans, les dunes, les montagnes, tous rosissent à l’horizon et l’ombre se teinte d’un violet lila / cosmos (cf. nuancier Montana 94). Tout ce qui ressort de ce mélange, c’est la glace, au sommet des volcans, blanche, pure, lumineuse.

T’es sans voix. De toute façon, y’a rien à dire, c’est beau, c’est… Sérieux, j’ai jamais vu un truc comme ca de toute ma vie. Je m’en suis tapé, hein, de beaux coucher de soleil, notamment en Australie et NZ, loin de la pollution, mais là, mec, c’est juste hors compétition !

Et puis tu débarques sur SPA, vers 20h. Il fait nuit, il fait sombre, très peu de lumières dans la rues. Le village n’est pas énorme, tu finiras bien par trouver ton chemin. Mais il fait quand même sacrément noir ici, certains coins de rue sont juste impraticables ! Mais j’avance, sans réelle crainte, y’a du monde partout, lol, des rabatteurs d’agences de tourisme, des touristes et des chiens (lol, tu comprends le SPA d’un coup ^^).

Au final, je trouve mon hostel, un truc pépère, sans chichi, mais très calme. On est 2, mdr, dans le spot. La nana est chilienne et… ne parle pas un mot d’anglais (yahouuu !) du coup, bah je baragouine en espagnol – ça me fait marrer, ici, ils disent tous que mon espagnol est compréhensible, mais je vois pas comment… Conjugaison, zéro, vocabulaire, zéro, grammaire, zéro… Pour te dire, je pense être meilleur en cuisine qu’en espagnol ^^

Bref, j’ai passé une bonne nuit, sélectionné 2-3 tours et ce midi, je vais essayer de gérer mon transit vers la Bolivie dans un tour de 2-3 jours.
Cet après-midi, 15h, je pars pour la Vallée de Lune et de la Mort, ça a l’air d’envoyer du pâté cette histoire !


Se loger

Kirckir (SPA) ++++
Pachamama 645, San Pedro de Atacama 1410000, Chili
http://www.hostalkirckir.com/