Chili – Arrivée sur Santiago

Publié le

Ça chille au Chili

… Fais pas comme si tu n’avais pas pensé à ce jeu de mots pourri ^^

Bon, je suis donc bien arrivé sur Santiago (Chili), hier, après 11 heures de vol – le temps de mater John Wick, Skyfall et Jack Reacher, de m’endormir devant Horrible bosses et de dévorer des yeux notre hôtesse (sérieux, la nana était juste sublime, des yeux de ouf, un petit nez de ouf, une bouche de ouf etc.)(de ouf ^^)

Atterrissage en douceur vers 14h. Laisse tomber, tu longes la cordillère des Andes pendant 10 minutes, c’est chouette. Plus bas, tu peines à distinguer Santiago, la capitale est recouverte d’un voile de pollution marron, ça annonce déjà la couleur.

A l’aéroport, avec mon sac de backpacker discret (bonne idée le rouge…), je me fais déjà harceler par les taxis. Je tâtonne l’espagnol au comptoir d’information où on m’indique le bus à prendre pour rejoindre le centre ville. Santiago est relativement calme pour une capitale, même en plein centre, c’est pas blindé. Niveau pollution, je m’attendais à pire. Disons juste que ce n’est pas le Népal ^^

La ville est détruite de graff, vandale et légal. Les styles différent totalement des continents européen (même si certains essayent de pomper, ici et là, la fraîcheur du graff sud-américain) ou asiatique. Les couleurs, les formes, le style des persos envoient déjà du lourd. Pour les manceaux, imagine toi Garce qui arriverait à travailler proprement et avec de meilleurs idées. Non, y’a pas à dire, c’est frais ici !

Et alors, à l’image de Melbourne, la ville laisse une marge de manœuvre énorme aux artistes, partout, des murs d’expression énorme rivalisent avec les murs vandalisés. Même les maisons sont graffées dans certains quartiers !

Niveau température, c’est impec, on se croirait au printemps !

Un peu frais le matin, très doux l’après-midi et du soleil toute la journée (c’était légèrement couvert hier). Je me suis tapé les deux parcours urbains recommandés aujourd’hui – en les édulcorant à ma manière, t’imagines bien. Quelques 5 heures de balades, du coup, je suis cramé lol, même après mon énorme sieste…

Ah oui, je t’ai pas dit, mais hier, après ma première balade (achat de bouffe et d’un livre d’espagnol lol), j’ai du rentrer vers 18h, douché et allongé sur mon pieu vers 19h – pétard, c’est la première fois que je me retrouve au troisième étage d’un lit superposé !! – j’ai commencé à bouquiner un peu, replongeant dans mes cours d’espagnol d’il y a 15 ans. Bon, je galère à mort. Faut dire, je passais ces cours-là à dessiner etc. pas de surprise donc à ne me rappeler de rien ^^

Bref ! Je me suis endormi, comme une merde sur mon petit bouquin !

Réveil après ce que je croyais être une nuit de sommeil reposante – sérieux, j’avais la pêche, un bon réveil. Je check l’heure sur l’iPod : 14h édé ! Ah oui, merde, ce con est resté à l’heure néo-zélandaise… Il est donc… 22:49 !!! WTF ?!!! Bref, bah repieutage hein, ça doit venir du jetlag ^^
Réveil un peu plus tard, cette fois j’aperçois quelqu’un plus bas qui se couche. Pas la peine de regarder l’heure, ça doit encore être la nuit ^^
Quelques rêves plus tard, mon iPod indique 6:47, outch ! Je réajuste la couette et dodo, pour enfin me réveiller et me lever à 10h lol

Non mais sérieux, je devais être claqué de ouf pour autant larver !
Demain, ça sera une autre danse. Je pars pour Valparaiso tôt le matin – je dois aller au terminal de bus et acheter un ticket de bus, ça va être l’aventure ^^

J’imagine que ça doit être un truc du genre : quiero comprar un billete para ir a Valparaiso ^^
Non, je te jure, c’est trop la foire pour aligner 2 mots en espagnol ici. J’hallucine quand je repense à mon second séjour au Japon, j’avais aucune honte à aligner le peux que je savais dire… J’espère pouvoir me démerder un minimum et finir par piger 2-4 trucs en espagnol ^^


Se loger

Chile Lindo (Santiago) +++
Moneda 2514 | Santiago, Santiago 8350583, Chile
http://www.chilelindohostel.cl/chilelinwp/