Nouvelle Zélande – Auckland (en passant par Rotorua)

Publié le

Bye bye NZ !

Bon, 2 jours sur Auckland… Attends… Ah merde, oui, j’ai oublié de te parler de Rotorua et d’Hamilton ^^
Rien d’exceptionnel sur place, petite pause paluche et quelques balades, rien de plus.

Arrivé sur Auckland, j’ai découvert une ville vraiment blindée. Du monde partout, des buildings, des magasins et des sdf – la première fois que j’en vois en NZ, même à Wellington, je n’en ai pas vu (je n’y suis resté qu’un soir, faut dire ^^).
Bref, une ville comme tant d’autres à travers le monde.

On est donc loin des paysages de l’île du sud !
Pour le coup, l’île du Nord ne m’a pas laissé une super impression. C’est plat, fade, sans charme… Alors autant le contraste avec le sud est bluffant, autant, pour voyager, trekker et surkiffer le décor, c’est pas vraiment ça… Si ce n’est Taupo, qui m’a vraiment plu, avec le lac et les petites montagnes, je n’ai pas grand chose d’autre à te conseiller…

Pour le bilan, donc, je resterai bloqué sur mes premiers jours en NZ, Queenstown et alentours. Grosse claque de couleurs, les décors sont juste barges et les villes sont charmantes de modestie et d’accessibilité. Mon seul conseil serait donc d’aller découvrir ce pays, mais de rester sur l’île du sud et particulière le sud-sud ^^

A part ça, très très bons derniers jours sur Auckland.
De très chouettes rencontres avec quelques voyageurs français – quand des personnes deviennent un groupe en l’espace d’une soirée lol
Aurélia est en attente de son visa pour l’Australie et Florian en Working Holiday en NZ. Isabelle bosse en Thaïlande et est passée voir son fils qui bosse ici.
Accompagnés de Jon (a really nice guy from Venezuela), on est tous partis à la plage pour une petite balade très sympa, loin du bitume d’Auckland.

A seulement 10 minutes de bus, tu débarques sur la côte, vue sur le volcan, peinard.
Sur le retour, une envie de boire une bière et de se taper une pizza.
Pour la pizza, pas de problème, Dominos est des Classics à 5$, c’est du bonheur.
Pour les bières, on a du passer au LiquorShop, prendre un pack et… se retrouver comme des connards…

A Auckland, impossible de boire de l’alcool en public. La rue, les parcs etc. c’est mort.
Et notre hôtel avait une politique très stricte en la matière, soit impossible de prendre l’apéro à l’étage ni même sur la terrasse du bar de l’établissement…
Apparemment, ici, quand tu achètes des bières, c’est pour chez toi…

Blasés, on a finit, avec John et Flo, à bouffer et boire un coup en pleine rue, comme des cailles-ra ^^
On a s’est tapé une bonne discussion sur un banc, dans la rue, à arroser nos pizzas à la Heineken, osef la loi… ^^

Pendant ce temps-là, Isa et Aurelia (accompagnées d’Abdel, un mec de l’hôtel qui fait également un tour du monde en solo – on l’a croisé sur le retour de la plage, lol, merci le karma ^^) sont parties à une sorte de convention sur le yoga je-sais-pas-quoi.
On les a rejoint avec Flo et l’endroit était juste étrange.

Tout un tas de personnes debout en train de chanter Are Krishna etc. devant un petit groupe de musique zen. C’était légèrement étrange, dans le genre sectaire, tu sais, mais rien de choquant, juste des gens en pleine communion.

Pas très concernés – et on avait surtout la flemme de payer les 5$ d’entrée – on est rentré à l’hôtel, légèrement crevés (la journée dans les pattes et le bide plein lol).
Pour info, il n’était que 18h !! Un truc de dingue, j’avais l’impression qu’il était 22h ^^

Bref, j’ai tapé la discute avec un couple de brésiliens – énorme, en fait on s’était déjà croisé à Rotorua ^^ – et avec un japonais. Flo a mis 3 minutes à tomber dans le coma lol, j’ai donc fini par faire des recherches sur le Chili (cours d’espagnol niveau ultra débutant) en attendant que les filles rentrent pour me raconter leur expérience spirituelle de la soirée.

Après une nuit bof bof (les pieux sont justes scandaleux dans ce backpack… Il manquent des lattes de partout, t’as le cul qui touche le lit du bas ^^), on a prit un petit déjeuner tous ensemble, pour la der, c’était très sympa.

De manière générale, j’ai toujours rencontré les gens les plus cools le dernier jour, juste avant de quitter un spot. C’est à chaque fois bien chiant de ne pouvoir rester plus longtemps avec ces gens, notamment cette fois !

Je suis à l’aéroport, là, mon vol est retardé, départ à 18h – j’en ai du temps pour me palucher ^^
Bref, j’espère que tout se passera bien en Amérique du Sud, j’appréhende un peu la barrière de la langue, mais bon, on fera au mieux. J’espère que tout se passera bien pour vous, la french team NZ, pour vos aventures respectives à travers le monde.


A écouter

Ladi6 – Diamonds