Nouvelle Zélande – Te Anau

Publié le

Deuxième jour sur Te Anau.

Il a plu le matin, j’ai donc changer mon programme, une rando en forêt/montagne, pour un petit tour des environs, sur les bords du lac.
Je ne pouvais pas non plus aller trop loin, je devais prendre mon bus pour Queenstown à 17h.
Je suis plutôt rapide niveau trek et rando, j’aurai donc pu tenter le tour en montagne, mais j’étais encore légèrement bouilli, avec toutes ces escapades. Ça piquait encore sévèrement niveau cuisse, du coup, j’ai préféré ne pas prendre de risque (physique et horaire).

Le retour sur Queenstown a été plutôt rapide, mais légèrement désagréable.
J’ai embarqué dans un bus où une bonne femme avait gerbé juste avant.
Quand tu vois le chauffeur sortir et te dire d’attendre pour qu’il nettoie, lol, t’as juste envie de changer de bus. Et puis une nana lui précise qu’il y en a également sur une vitre, le chauffeur répond « lovely » ‪#‎MDR‬

Sur le coup, tu rigoles, mais à bord, c’est un mélange de vomi et de produits désodorisants… Je ne sais pas ce qui est pire entre les 2, le relan de gerbouille ou l’abus de Febreze, celui qui te pique la gorge et t’enrhume…? ^^

Bref, j’ai changé d’hôtel sur Queenstown, tout était booké en ce week-end de Pâques.
Je me suis retrouvé au Nomad, une auberge pour jeunes backpackers, en mode springbreak avec des activités tous les jours (soirs ?) comme dans les Bronzés…
Du coup, comme d’hab, à l’heure où je me couche, ça passe dans la piaule pour se parfumer – pas qu’un peu – et sortir pécho…

Je commence à en avoir plein la rondelle de ces auberges. Elles font du bien au budget d’accord – et encore, en Australie et ici, c’est minimum 27$ la nuit, donc bon… – mais tous ces petits cons boutonneux et ces pétasses écervelées me gavent – j’aime pourtant les regarder se clasher dans Les Anges de la Télé-réalité ^^

Je sens que je vais péter le budget sur Auckland pour une piaule simple au calme, juste histoire de dormir un peu ! Juste une nuit, siouplait… Et j’ai pas pu taper une sieste depuis un bail…

Bon, sinon, bien arrivé sur Franz Josef !

Je suis arrivé tout a l’heure, vers 16h, après quelques 8 heures de bus, ponctuées de petites pauses pipi et photo (pas en même temps ^^)(enfin après, tu prends ce que tu veux en photo, hein…)(… si ce qui t’intéresse, c’est ta bite, ça me regarde pas…)

On s’est arrêté sur Knight Point, un spot de malade, sur la côte ouest de l’île, c’est juste très beau. C’était encore très nuageux aujourd’hui, mais on a eu de la chance, en arrivant, le ciel était dégagé.

En face de nous, à des kilomètres, l’Australie ^^ (On voit pas le continent, connard, c’est trop loin !!) et au dessous, la côte, les vagues qui s’écrasent sur des rochers énormes. Et la mer, verte, un truc de malade ! Ce pays est vraiment dingue !

Je te raconte même pas après, on a traversé une rivière, verte, bleue, je sais plus, enfin chouette quoi, et le chauffeur nous prévient « vous verrez, au milieu, de gros cailloux sont tombés de la falaise, l’an dernier, ils ont échoués dans la rivière ».
Tu baisses la tête et tu vois 2 énormes blocs de pierre, mais genre ÉNORMES, au milieu de la rivière. Le dessus des rochers et couvert de mousse, de végétation etc. De haut, comme ça, ça envoie du pâte, t’as pas idée !

Vers 16h, donc, on arrive. Ici, ça caille un peu. Y’a moins de vent qu’à Te Anau, mais on se pèle plus. Ça vient peut être des montagnes et du glacier qui sont pas loin…

Il n’est pas trop tard, j’ai le temps de passer au I-Site pour booker mon prochain trajet.
Je tombe sur Sunny, une petite nana typée asiatique très charmante. J’ai oublié mon pass alors elle me demande mon nom et mon mot de passe pour ouvrir mon dossier. Mon mot de passe est le titre d’un ouvrage japonais que j’adore (^^) et du coup, elle tilte et me dit « c’est pour le manga japonais ? » lol
Je lui répond que oui et elle me dit qu’elle le lit aussi. Elle me demande si je parle japonais, je dit oui etc. On a bien check, c’était assez cocasse – au final, je lui ai dit merci pour tout (elle a quand même booké mes bus et réservé un hôtel pour moi, c’est cool ^^), en anglais et en japonais lol, ça l’a bien fait marrer.

(Oui, non, je te vois venir alors pour que ce soit clair : non, je n’ai pas essayé de la baiser sur le comptoir !!)(lol)

Voilà, après ça, j’suis allé bouffer un truc et j’ai fait un petit trek rapide de 1:30.
Mon auberge pour ce soir est pas mal, mais on a pas d’eau chaude…
« On a de l’eau chaude, me précise la réceptionniste, mais trop de gens ont utilisé l’eau, il faut attendre »… CONNASSE !!! J’ai envie (besoin) d’une douche !!!

Bref, on attend demain matin et on croise les doigts…
Au programme demain, le Franz Josef Glacier.