Cambodge – Sihanoukville

Publié le

Quelle journée !!!

Bon, avant d’aller plus loin, hier, avec Thomas on est allé visiter les îles près de Sihanoukville. Dans le tuk tuk qui nous emmenait à l’embarcadère, on a rencontré Gabriel, un québécois en voyage en Asie également.

Du coup, on a passé la journée ensemble.
Le trip c’était 3 îles, mais alors un peu l’abus – genre la première île, tu ne t’arrêtes pas, tu regardes de loin et tu te baignes, si t’as envie… La deuxième, tu restes une heure, mais tu dois déjeuner 20 minutes lol, pas de quoi explorer le coin… Reste la dernière île, plus grosse, où tu as droit à 1h30 de stop… Bref, tu passes plus de temps à faire la traversée (4 heures AR) qu’à kiffer.

Pour le coup, la dernière île, Koh Rong, c’était du bonheur ! On s’est baigné, à la cool, mer turquoise, plutôt propre et franchement, on était bien…
On aurait du passer au moins une nuit sur place. Déjà parce que ça déboite, aussi parce qu’il y avait l’air d’y avoir pas mal de spots à voir et surtout parce que ce n’était pas aussi cher qu’on pensait !!

Enfin voilà, pour le prix, autant prendre juste un AR sur l’île de Koh Rong et kiffer sa méga race jusqu’à l’aube !

On est resté tous les 3 le soir, petite soirée paisible, à boire des coup et à se mettre bien – on a même squatté le billard de la guest, c’était pépère.
Soit dit en passant, on est passé dans une rue, près de la guest, avec plein de restos bars etc, mais alors gavée de prostiputes, un truc de malade.

Les nanas, à moitié à poil t’alpaguent devant la terrasse du bar pour te faire entrer. Terrasse déjà bien occupée par tout un groupe de vieux mecs en chiens, entourés de cambodgiennes chaudes comme la braise et rémunérées en conséquence… Le cliché du gros mec russe qui vient acheter sa petite pute asiatique… Glauque.

M’enfin, après une bonne nuit – grasse mat jusqu’à 8h15, wouhou !! – on a prit le petit déjeuner pépère tous les 3 et on s’est séparé pour la journée.
Thomas et Gabriel sont partis au National Park et moi, j’ai préféré rester sur Sihanoukville et explorer le coin.

J’ai passé la journée à marcher – mode trek urbain ON – et je suis allé jusqu’à la plage d’Otres, bien bien (bien ^^) au sud de la ville, sous le cagnard.
En chemin, j’ai topé des bubs, au cas où et j’ai finir par repérer un spot pépère, à seulement quelques mètres de la plage : barge !

Tu me connais, j’aime bien cartoucher en pleine journée. Bim, petit chrome posé à midi, juste avant d’aller miam – Peindre au Cambodge : check !

Du coup, après un petite peinture à l’arrache et un bon burger ‪#‎deOuf‬, j’ai remonté 3 plages, sur des kilomètres, t’as pas idée, m’arrêtant ça et là pour faire trempette, pour écouter du son et juste kiffer.

Sur mon passage, c’était fort, les gosses cambodgiens se retournaient souvent et me souriaient. Énorme, tous ces gosses qui jouaient avec rien – et avec rien sur le dos, sérieux, la bas, c’est pas de maillot, tout le monde à poil (enfin, jusqu’à un certain âge, ouf !).
Ici, il y a vraiment la plage a touristes, blindée et ponctuée de bar, resto etc. et la plage pour les locaux, pas entretenue, avec des déchets sur le haut de la plage, sans bar, restos, ni même un vendeur de glaces ambulant.

Dans l’après-midi, j’ai aussi croisé des moines, trop forts.
Les mecs étaient en vacances à la plage, genre. Mais hyper détendu. On les imagine super sérieux, à fond dans le bouddhisme, à méditer toute la journée, un vol de riz et de l’eau comme seul repas de journée etc. ‪#‎FAIL‬ !!! Mais alors epic fail.

Au Cambodge – et sur la plage, du coup – tu les vois fumer, boire de la Redbull, jouer avec leur smartphones etc. Là, ils en avaient enterré un dans le sable et ils le déterraient pour ensuite le jeter dans l’eau. Tout ce petit monde se fendait la gueule, c’était chouette à voir. Très cocasse comme moment et j’ai surtout été très surpris de les voir sans gêne, rien, passer une journée à la plage comme tout le monde. Fort !

J’ai fini sur Sokha Beach pour le coucher de soleil, de malade mental encore.
Sérieux, les plages du Cambodge sont vraiment sympas. Pas très entretenues, normal, mais plutôt tranquilles et assez différentes les unes des autres.
Disons, pas mieux que la Malaisie, forcément, mais mieux que la Thaïlande, j’ai trouvé (pour ce que j’ai fait, of course).

Demain, on part sur Kep, à 2 heures de route. L’idée c’est d’y faire un trek de 8km et de finir au sunset point. On reste une nuit et on se barre sur Phnom Phen (où on restera une nuit et on se séparera).


Se loger

Backpacker Heaven (Sihanoukville) +++
Ekareach Street, Victory Hill, Sihanoukville 18000, Cambodge