Thailande – Arrivée sur Phuket et Koh Phi Phi

Publié le

Bien arrivé sur Phuket… hier ^^

J’ai pris l’avion hier midi, depuis Bangkok, après une nuit des plus pourries.

J’ai quitté Yangon sous un ciel couvert, il faisait plutôt lourd, limite orageux.
Aussi ne m’attendais-je pas a à voir une telle chaleur sur Bangkok.
J’ai pris une claque.

Une chaleur, mon pote, genre mon Nivea For Men fresh flex 48h n’est resté sous mes aisselles que 10 minutes après atterrissage ^^

A peine sorti de l’aéroport, une séance de proctologie collective est offerte aux touristes… Genre il n’y a pas de bus pour Phuket Town (alors que si !) et donc, il faut prendre un taxi pour 650 bahts si t’es tout seul. Trop cher !!!

Au comptoir, un homme qui hallucine aussi sur les prix. On se check une minute et on s’aperçoit que nos hôtels respectifs sont très proches. En même temps, lol, on se propose de faire taxi commun.
Gros fail, la nana des taxis nous dit « Ok, 800 bahts ! »

MAIS T’AS CRAQUÉ ESPÈCE DE… ?!!!

Eric a l’idée d’aller de l’autre côté de l’aéroport, celui des départs, pour toper un taxi pas cher.
En fait, la société de taxi ne gère que les taxis qui partant de l’aéroport – les taxis arrivant à l’aéroport pouvant être choisis librement.

En 2 minutes, Eric nous tope un petit mec cool qui acceptent de nous prendre tous les 2 pour seulement 200 bahts chacun, nickel !
On a juste eu à faire 100 mètres pour sortir de l’aéroport.

Dans le taxi, longue discussion avec Eric, 50 piges et des poussières, qui est américain et qui vit pas très loin de Seattle. Je lui dis que j’ai passé un mois en Oregon (pour les nuls en géo, l’Oregon et l’état de Washington – pas la ville, hein – sont à côté). Je lui raconte mon séjour à Eugene et il me coupe : « Mon frère habite là-bas ! »
Le monde est petit

Et après, il me raconte son parcours d’ancien prof dans des écoles militaires et ses boulots au Japon et en Corée du Sud, pendant 10 ans.
Du coup bon, tu me connais, quand ça parle du Japon…

Enfin voilà, une heure et quelque de taxi qui est passée à une vitesse de ouf, on s’est bien marré, on a bien discuté, tip top !

Même le chauffeur était lol. Il m’a pris pour un ricain aussi. Il a apparemment rencontré pas mal de français et mon anglais est meilleur que la moyenne, d’après lui (Eric a acquiescé ^^)

Arrivé à l’hôtel, j’ai directement booké un trajet en bateau vers Koh Phi Phi et Krabi le lendemain et le sur-lendemain. Pas cher donc c’est cool.

Balade dans Old Phuket l’après-midi. Pas grand chose à faire mais plutôt bonne ambiance.
Par contre, après 19h, c’est ville fantôme. Tout est fermé, il fait noir et y’a pas un chat dehors !
La tristesse…

J’ai galéré à trouver un truc à bouffer, un truc de dingue.
J’ai fini par poser mes fesses au Sunny, le resto de l’hôtel du même nom ^^
J’étais le seul client, les nanas ont halluciné de me voir, c’était trop fort.
Au final, pour un prix raisonnable, j’ai pu avoir des spaghettis carbonara et des bruschettas délicieuses.
Le ice green tea ressemblait fort à ce que je buvais en Malaisie, aussi frais mais plus laiteux. C’est bien passé ma foi.

Ce matin, du coup, je suis parti sur Phi Phi, 2 heures de slow boat – plutôt rapide, je trouve – pendant lesquelles j’ai discuté avec un allemand très cool. Il a des origines péruviennes et a pas mal voyagé donc on s’est bien check.

En fait, on a fait connaissance après qu’une vague énorme nous ait passé dessus, arrosant au passage un trio d’asiatiques qui prenaient des selfies (ce fail lol) et qu’une autre nous arrose nous. Heureusement, mon iPod était au sec, mais le bouquin de Pascal a pris cher ^^

Phi Phi, c’est pas mal, mais blindé de touristes.
Il fait une chaleur de folie – tu repenses à la pub Rexona, où un mec teste le déo dans le désert, genre… Mon cul !!! Bref, je crois qu’ici, le déo sera inutile ^^

Voilà, je vais essayer de me balader entre les îles, pour pas trop cher, parce que tout seul, c’est juste du racket !
Pour infos, ici, les prix sont multipliés par 2 voir 3 (voir 4). Genre le coca passe de 10-15 à 40 bahts et l’eau, pétard, de 7 à 14, bordel, c’est du vol !!!

M’enfin, si c’était uniquement pour justifier l’import de ces denrées (oulah, j’étais à 2 doigts de l’orthographier comme mon ex, ce mot là, merci le T9 ^^) sur l’île, ça passerait, mais ça ne sera pas aussi cher ! A croire qu’ils sont passé à l’euro, eux aussi ^^

Allez, le temps de me reposer un peu et je pars à la recherche du coucher de soleil.


Se loger

BeeHive Phuket OldTown ++++
2/45 Montri road, Talad Yai, Phuket-ville, Phuket 83000, Thaïlande
http://www.beehivephuketoldtown.com/

Photos