Thailande – Retour à Bangkok

Publié le

Bye bye Yangon, bonjour Bangkok !

C’est l’heure du traditionnel bilan concernant le Myanmar, cette fois-ci.

Juste pour vous dire qu’on s’est tapé une petite dernière soirée avec les graffeurs locaux, à boire des bières et à grignoter des brochettes – j’ai découvert de ces légumes de taré, trop bon !

Je suis reparti ce midi pour Bangkok, pour une nuit, demain je prends l’avion pour les plages de Phuket.
L’idée c’est d’y rester une semaine et de me balader à l’arrache.

Alors, plutôt content d’être revenu en Thailande, ici, tout est simple, mais un peu triste d’avoir quitter le Myanmar.

Comme un arrière goût d’inachevé dans ces 2 semaines. Il reste tant à découvrir dans ce pays en plein développement, c’est dingue quand j’y pense.

Tu vois, là-bas, tout est cher pour le touriste. Sauf la bouffe, ça, c’est toujours cheap.
Par contre, pour tout ce qui est logement ou attraction, le gouvernement à tellement la main mise que ça pique un petit peu l’oignon… ^^

Et en en parlant avec les potes de là-bas, ils ressentent ça aussi et te disent qu’au final, sous certains aspects, le Myanmar n’a pas changé.
Genre avant, c’étaient les militaires, maintenant, les militaires ont juste des cravates et bossent pour le gouvernement.

Un peu comme chez nous, tu sais, « le changement, c’est maintenant », tu prends les mêmes et tu recommences. Au final, peu importe qui dirige, les magouilles restent les mêmes…

Par contre, au Myanmar, tu sens la corruption dans pas mal d’endroit.
Je me souviens d’avoir fait un tour de la ville en train – pour un dollar, 3 heures de balade, à la cool. Un flic est monté, genre le mec, c’était mister Bean, chétif, pas très effrayant et pourtant, il raflait de la thune à chaque wagon, les gens semblaient vraiment flipper. Je me souviens avoir été super mal à l’aise, notamment quand ce connard a piqué une poignée de fruits dans le panier d’un vendeur ambulant. Cette envie de lui savater la trombine…

Après, j’ai pas mis beaucoup de tophs de Yangon par exemple, parce que au delà des 3-4 spots à touristes où ça brille, c’est tout doré, fleuri etc. il y a quand même pas de ghettos où je ne voulais pas prendre de photos.

C’est un peu l’Inde par endroits et faut s’accrocher, mais les gens sont définitivement plus cools, plus détendus, aimables et surtout très serviables j’ai trouvé. Même avec la barrière de la langue – et je te jure que par endroits, ça pique, tellement tu galères à te faire comprendre lol – et bah les gens font toujours un max d’effort pour t’aider etc.

Du coup, pas mal de bons souvenirs. Des moins bons, mais seulement parce que j’étais malade et quelque peu blazé par ces tarifs exorbitants, mais en majorité, un gros kiff d’être passé en Birmanie.

J’avais plus trop de maille à la fin, du coup, j’ai pris 2-3 trucs pour la famille et plus, mais c’est léger niveau cadeaux ^^
D’ailleurs, je ne sais pas si Thomas a reçu mon colis de Thailande… Ca m’inquiète un peu…

Voilà, on est repartit pour un tour, une semaine de vacances et place au Laos et au Cambodge.

Photos