Myanmar – Bagan

Publié le

Ras le bol !

J’vais écrire ce post comme je le sens et surtout comme je me sens, c’est à dire en mode vénère, fatigué, blazé.

Je suis parti de Mandalay y’a 2 jours, 10 heures de ferry, pour arriver sur Bagan vers 20h, dans le noir, fatigué et avec la sensation de couver quelque chose…

En arrivant sur Bagan, on te demande de payer un droit d’entrée de 20$, pétard que ce pays est cher !!! Et puis on t’emmerde encore parce que ton billet n’est pas tout neuf… Ça commence à me saouler ça, mais d’une force !

Le taxi sur place m’arnaque comme un porc, me demandant 8000 kiyats alors qu’il ne demande que 5000 au groupe qui était à l’arrière (genre ici, on fait des tarifs de groupe, mais même si tu rejoins le groupe, on te considère comme en solo…) mais bon, normal…

L’hôtel est convenable, mais la nuit sera terrible…
Première turista ! Je t’épargne les détails, tu connais sûrement ça, mais alors nuit de folie… Surtout pour moi, qui ne suis pas habitué à chopper les gastro…

Du coup bah première journée au pieu a m’en remettre, impossible de manger quelque chose, juste quelques gorgées de flotte. Et en sortant pour toper une bouteille d’eau, je vois qu’il me manque une chaussure…
T’as envie de dire lol, mais tu peux pas, ce sont tes seules chaussures… Donc t’es dans la merde !
Si encore le voleur avait prit les 2, je dirai ok, mais une seule, c’est vraiment pour se foutre de ma gueule !!!

Donc ce matin, je me lève, je vois avec la réception si je peux rester plus longtemps – parce que j’ai toujours pas visiter Bagan et que surtout, je dois acheter des chaussures !!! Ce séjour en Birmanie tourne au cauchemar, c’est barge…

Presque hâte que ça se termine, tiens…
Ce qui me mine un peu, c’est de ne pas avoir de sas de décompression. Surtout dans ce genre de situation, pour récupérer physiquement et moralement.

Ça va être une longue journée, encore, j’ai pas vraiment la motive pour aller explorer Bagan et si c’est pour me faire dessus entre 2 temples…

Enfin bref ! Essayons de voir le côté positif de la chose… Ah bah non, y’en a pas !

Photos