Népal – Trek Annapurna Jour 2 à 4

Publié le

Jsuis rentré !!
Bon, on va faire bref : jsuis bien rentré, j’ai bien trekké, jsuis en vie, en un seul morceau et c’était top !

Bon, sinon, plus en détail :

Jour 2 – Ghorepani

Après en avoir bien chié avec les marches en pierres d’Ulleri, je pensais en avoir fini… Et bah non !
Des le lendemain matin, j’ai pu constaté qu’en montagne, les villages s’étendent sur des centaines de mètres EN HAUTEUR !!!
Bref, encore quelques marches à gravir avant d’arriver sur de la surface plus cool, genre traversée de forêts et chemin de rando.

Heureusement que les logeurs m’avaient préparé un petit déj de ouf avant de partir, quand j’y pense ^^

Arrivé à la lodge, j’avais encore de l’énergie, donc j’ai poussé jusqu’à Pun Hill, 3200m, pour voir ce que ça donnait. Normalement, on le fait au lever du soleil, mais je sentais que j’allais kiffer une grasse mat le lendemain et surtout qu’il y aura v’la la foule, bref, j’y suis allé direct.

Sur place, laisse tomber, personne – tout le monde attend l’aube apparemment.
Moi, j’étais pépère seul tout, a kiffer. J’ai fait un petite vidéo avec l’iPod, parce qu’un moment, j’ai été traversé par un énorme nuage, un truc de fou : comme un coup de vent froid, glacial ! ‪#‎deOuf‬

Sur Ghorepani, j’ai re-rencontré les nanas aperçues la veille à Ulleri.
En gros, on se suivait a un jour de décalage.
Elles étaient 3, s’étant rencontrées plus tôt : anglaise, écossaise et australienne.
Très cool, on s’est bien check, bien discuté etc.

On s’est retrouvé, après la sieste, autour du poêle, à surkiffer la chaleur, après cette journée à se les geler ^^
Il y avaient aussi des hollandais, un ricain et une allemande.
Moi je dessinais peler et apparemment, mes persos bizarres ont fait leur effet.

Jour 3 – Tadapani

Trop mal dormi.
Ça caillait trop et la moitié de la lodge s’est levée à 4h du mat pour monter sur Pun Hill.
Bref, j’ai larvé au pieu jusqu’à 9h et jsuis allé prendre un petit déj de champion.

Les filles étaient toujours autour du poêle, enfin 2 d’entres elles, l’australienne était malade, la pauvre, quand j’y pense – avec les chiottes qu’on avait là haut, fallait pas être incommodé (pour ma part, régime à base de riz ou pâtes donc bon ^^)

Du coup, elles sont restées un jour de plus à Ghorepani.
Moi, j’ai décollé 1 heure plus tard pour Tadapani.
Super trek, divers dans les pistes et pas trop hard non plus. Tu montes et tu descends, mais c’est gérable.

Arrivé sur Tadapani, aucune lodge de libre…
Là, je peux te dire que je faisais pas le malin, parce que je me voyais pas filer jusqu’à Ghandruk, il était tard et ça caillait sa mère, juste envie d’un Black Tea !
Fort heureusement (c’t expression ^^), j’ai pu toper un pieu a la dernière minute, ouf !

Bonne surprise, je suis tombé sur les hollandais de Ghorepani ! Une mère et son fils (Kabey et Bart), qui faisaient le même trek que moi, sans réel plan (même pas une map lol).

On a goûté et dîné ensemble, en discutant et c’était bien cool

Nous décidâmes de faire la prochaine étape ensemble, jusqu’à Ghandruk.

Jour 4 – Ghandruk, Landruk et Tolka

Ghandruk est un peu le carrefour du trek. Certains montent vers le camp de base Annapurna et d’autres descendent sur Nayampul, le point de départ du trek.

Moi, je voulais voir autre chose.
Pas monter plus haut, j’étais un peu cuit et pas rentrer de suite, pour faire une nuit de plus en montagne.

Kabey et Bart étaient uppés pour me suivre.
On a donc poursuivi notre épopée ensemble et avec un plaisir partagé.

Franchement, on s’est très bien entendu, pas marché dessus, tous au même rythme, du trek pépère. On a aussi bien discuté et partagé nos cultures. Très très bons moments !

Niveau trek, on en a un peu chié lol
En fait, entre Ghandruk et Landruk, on traverse la rivière sur un pont. Ça veut donc dire que tu descends la montagne et qu’après, tu la montes… ‪#‎Outch‬ ^^

On a fait une halte au pont, pour déjeuner et recharger nos batteries et on a taper la montée vers Landruk.
On s’est fait humilier par une vieille dame qui nous a dépasser, toute tranquille, en nous balançant un « Namasté ! » avec un large sourire édenté ^^

On a finalement rejoint le village plus vite que prévu et on a pu pousser jusqu’à Tolka.
On s’est pas trop prit la tête, on s’est arrêtés à la première lodge, celle de Mamawan – ça devenait brumeux et très sombre.

On a super bien mangé, j’ai pris noodles et apple pie, espérant dîner light.
Mais le mari de Mamawan m’a apporté une tourte énorme, gavée de pomme ! Trop bon !!!

Petite nuit, matelas et oreiller en pierre lol
Mais quelle surprise au réveil !!